Au Petit Chavignol

Au Petit Chavignol

Vin
Assiette
Ambiance
Moyenne

Crédits photo : Au Petit Chavignol

Chronique: Au Petit Chavignol, restaurant à Paris
Spécificités: Ramène tes potes

Do not expect to be pampered at Au Petit Chavignol, but go ahead without further delay with your friends to share friendly dishes along with one or more wine bottles that will satisfy all your desires, even the wildest (it is said a Lafite Rothschild has even been seen). Keep an eye on the prices, it can get very expensive. Don’t forget to book a table.

Brut de déco

Situé rue de Tocqueville, au niveau de l’embranchement avec la fameuse rue commerçante de Lévis dans le XVIIème, le restaurant Au Petit Chavignol ne paie pas de mine. Aspect un peu terne et couleurs sombres, on se demanderait même si le resto est encore ouvert ! Ne vous y trompez pas, ce bon vieux bistrot est toujours en exercice, avec son zinc à l’ancienne et son patron – tout aussi « old school » – qui n’attendent que vous pour vous montrer ce qu’ils ont dans le ventre. Autrement dit, Au Petit Chavignol, on ne fait pas dans la dentelle, ce qui rend l’expérience d’autant plus authentique et permet de manger et boire sans retenue (attention toutefois à l’addition qui n’oubliera pas, elle non-plus, d’augmenter en conséquence). Quoi de mieux pour une bonne bouffe entre potes ?

Bernard et son baba

Bernard, c’est le prénom du patron, et comme on l’a bien compris, il n’est pas là pour plaisanter. La bedaine saillante qui va bien, les bretelles, le franc-parler : voilà pour le profil. Voyons maintenant la carte. Plutôt copieusement remplie, avec des plats bien traditionnels et très « terroir », et autant vous dire tout de suite qu’il vaut mieux avoir faim ! Magret de canard ? OK, mais c’est 400g par personne, et tu as intérêt à finir ton assiette, sinon c’est Bernard qui ne va pas être content. Nous avons aussi tenté un délicieux civet de pintade, accompagné d’un gratin de pommes de terre qui entrera vite dans la catégorie « mythique » de votre répertoire culinaire. Côté vin, le choix s’était d’abord porté sur un Mercurey 1er Cru ; ça, c’était avant que le patron ne s’en mêle et exige presque que nous partions plutôt sur un Maranges 2009 sachant que le Mercurey est « bien fermé en ce moment »… Un peu cavalier le Monsieur, mais nous avons été contents d’avoir obtempéré, avec un Maranges sur le fruit et compagnon idéal de nos plats de banquet. Tout ça sans oublier le dessert, un petit (énorme en fait) baba au Rhum servi carrément en tranches arrosées au rhum en direct par le patron lui-même. On a fini à la petite cuillère.

Le mot de la fin

Ne vous attendez pas à être chouchoutés Au Petit Chavignol, mais allez-y sans plus tarder avec vos potes pour partager des plats bonne franquette et très copieux, en accompagnant le tout d’une ou plusieurs bouteilles de la carte qui satisferont  toutes vos envies, même les plus folles (un Lafite Rothschild a même été aperçu, c’est dire). N’oubliez pas de garder un œil sur le compteur, car on se laisse vite emporter. Réservation très conseillée.

Au Petit Chavignol
Adresse 78 rue de Tocqueville 75017 Paris
Métro Malesherbes, Villiers
Téléphone 01 42 27 95 97
Horaires du lundi au samedi 12h-15h et 19h-23h30
Prix 25-35€ pour se faire plaisir

  • DEPUS

    Pour 35 euros , puis je me permettre , je précise qu’on a juste un plat ….